Un bon baromètre !

Samedi 16 juillet 2011 // La France

Tel est le mérite de l’affaire « DSK ».

Il suffit de s’attarder sur les belles et grandes phrases prononcées à « chaud » par quelques spécimens de la nomenklatura politicienne et quelques belles âmes de la bienpensance.

Sans oublier les propos insidieux de quelques « maîtres » de réseaux…

En concurrence, la « culture » qui fait l’homme, Jack le bien nommé qui n’a pas tourné sept fois sa langue. L’affaire « DSK » ?

« Il n’y a pas mort d’homme ». Le talonnant, le fondateur de « Marianne » qui n’en est toujours pas revenue : « Je suis certain, pratiquement certain qu’il n’y a pas eu une tentative violente de viol. J’en suis certain, je connais le personnage.

Qu’il y ait une imprudence, un troussage de domestique, ce n’est pas bien. C’est une impression… »

Jean-François Kahn reconnaissait bien vite avoir parlé sous le coup de l’émotion et faisait amende honorable : « Cette formule, c’est une connerie. En fait j’ai voulu dire que j’osais espérer qu’il n’avait pas commis quelque chose d’horrible »…

Propos de bon aloi bien en phase avec le titre de son dernier livre : « Philosophie de la réalité, critique du réalisme »…

Jack Lang l’Infaillible ne pouvait, lui, offrir un tel visage.

Une belle occasion qui lui permettait d’étaler sa « science ». Il s’agissait pour ce champion de la liberté de s’insurger contre le fait que Dominique Strauss-Kahn avait été maintenu en détention alors que chez l’Oncle Sam il est de tradition de bénéficier de la liberté provisoire sous caution quand il ne s’agit pas d’une affaire d’homicide, ce qui s’exprime en bon français : « sauf mort d’homme… » http://www.ozap.com/actu/dominique-strauss-kahn-prison-viol-presume-lynchage-politique-medias-jack-lang-video/422110

Un sens du soutien jamais en défaut…

Moins connu du grand public, appelé à donner son avis en tant que professeur de criminologie Alain Bauer se confiait à l’antenne de « i télé ».

L’affaire « DSK » ? Un « environnement de doute », citant pêle-mêle : le pseudo frère de l’accusatrice, de sa nationalité, de l’acquisition plus ou moins normal du bail de l’immeuble dans lequel elle vit et qui est réservé à des malades ou à des gens qui n’ont pas les moyens, etc.

Alain Bauer ? Ancien grand-maître du Grand Orient de France, proche de Stéphane Fouks, le conseiller en communication de « DSK »… Des vieux liens noués au temps généreux de l’UNEF et de la Mnef… Une âme rocardienne passée au service de Nicolas Sarkozy sans état d’âme ?… http://street-tele-virtuelle.blogspot.com/2011/01/france-alain-bauer-fm-et-manuel-valls.html

Sans dire son nom, à chaud pour certains et à froid pour d’autres, n’y a-t-il pas eu un étrange front commun pour ce « pôvre » DSK ? http://www.humanite.fr/16_05_2011-inculpation-de-dsk-les-principales-r%C3%A9actions-472214

Une nomenklatura qui souffre… http://www.lepoint.fr/politique/affaire-dsk-moscovici-c-etait-douloureux-de-l-imaginer-dans-une-prison-20-05-2011-1332996_20.php

Répondre à cet article