Songe d’une nuit d’été...

Mardi 1er septembre 2009, par Pierre Marie GALLOIS // La France

Bien sûr, avant le songe il y a eu la rencontre.

Rencontre entre Nicolas Sarkozy et Philippe de Villiers...

Pas de rencontre sans proposition... une de ces propositions dans lesquelles Nicolas Sarkozy excelle...

De sa bouche même, Philippe de Villiers en fait état…

« Cette proposition m’a été faite par Nicolas Sarkozy lors de notre dernière rencontre. Il m’a proposé de participer à cette structure. Je pense que ma réponse sera positive »

La proposition ? Rejoindre le comité de liaison pour la majorité présidentielle. Un comité présidé par l’actuel Maire de Marseille Jean-Claude Gaudin, réunissant des déçus du Parti Socialiste et de l’ancienne UDF...

Ainsi, Philippe de Villiers rejoindra les Hervé Morin (Nouveau Centre), les Jean-Marie Bockel (Gauche moderne) les Éric Besson (ancien socialiste) et quelques autres...

Que des gens de bonne compagnie !

Un retour à la « maison » avec la bénédiction des cadres dirigeants du MPF. Et l’inévitable main sur le cœur, le propos convenu qui rassure par la bouche de Roger Foinels chargé de l’organisation des fédérations villiéristes : « Il n’est pas question de s’aligner sur l’UMP »

A l’horizon, comme il se doit, des échéances électorales. Et des caisses vides...

Pour sauver la face, certains iront même jusqu’à évoquer un sacrifice. Philippe de Villiers ne pourra-t-il pas ainsi porter la bonne parole « souverainiste » au sein de l’UMP ?
Ne rions pas.

La politique n’est pas affaire d’angélisme. C’est chose entendue depuis des siècles...

Bien des traîtres de tout acabit pourraient bien un jour se retrouver et se donner la main. Il convient dans ces situations de choisir sa paire de gants. Et de savoir que si d’aventure au bout de tant et tant de reniements souriait la victoire, il conviendrait de faire preuve de générosité. Les convier tous à un grand banquet autour d’un bouillon de onze heures...

Répondre à cet article