Cher(e)s ami(e)s internautes.

Merci pour votre fidélité ; les écrits quotidiens seront absents tout le mois de septembre. Vous pouvez cependant parcourir tous les dossiers créés depuis plus de 10 ans et qui figurent sur le site.

Dés le mois d’octobre il vous sera proposé un mensuel auquel vous pourrez participer en me faisant parvenir votre perception des affaires politiques, familiales, sportives ou autres.

Rien ne sera censuré, hormis des articles injurieux et calomnieux.

Je suis attaché aux valeurs chrétiennes, aux valeurs dites républicaines et à une monarchie parlementaire.

Vous pouvez nous contacter en cliquant sur ce lien >>

Simple ignorance ou perfide « chasse aux voix » ?

Dimanche 20 février 2011 // La France

La question est posée, en filigrane la réponse est donnée…

Il suffit d’entendre quelques « personnalités » politiciennes bien de chez « nous ».

Autour de la question « est-ce que la France est islamo-compatible ? »…

Des réponses qui se suffisent et qui devraient ouvrir les yeux…

« J’ai dit qu’il n’y a pas un mot de la Torah, pas un mot de la Bible, pas un mot du Coran qui prône la violence, la haine et l’extrémisme. »

Nicolas Sarkozy - Entretien du Président de la République face aux lecteurs du quotidien « Le Parisien » - Palais de l’Elysée – 26 février 2008 - « La vraie intégration, c’est quand des catholiques appelleront leur enfant Mohamed. »

Martin Hirsh - ancien président d’Emmaüs France, président de l’Agence du service civique et ancien Haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, 1er juillet 2010, “Le news show” - Canal Plus

« Une femme peut être féministe, laïque et voilée. Une femme voilée [au NPA], c’est l’image de femme voilée [au NPA], c’est l’image de notre intégration dans les quartiers ».

Olivier Besancenot,- à propos de la présentation d’une candidate voilée aux élections régionales. La Provence, 3 février 2010. « La vraie question est la suivante : est-ce que la France est islamo-compatible ?

Evidemment oui [l’islam est compatible]. Parce que toutes nos valeurs, précisément liberté, égalité, fraternité, laïcité, respect de l’autre, nous conduisent à dire que la société française comme elle l’a été dans le passé parce que la France a été historiquement un grand pays d’immigration doit être accueillante et respectueuse des différences. À une condition et le Président de la République l’explique très bien dans sa tribune : que devenir Français implique évidemment le respect d’un certain nombre de valeurs communes, et une certaine retenue bien évidemment. »


Alain Juppé - interviewé par Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1 le 09/12/2009 – « La réalité de l’islam de France aujourd’hui, c’est celle d’un islam de paix et de dialogue »


François Fillon –28 juin 2010 - inauguration de la mosquée et du centre culturel Al Ishan à Argenteuil.

« L’islam, c’est le progrès, la science, la finesse, la modernité. Le fanatisme au nom de l’islam, c’est un dévoiement de l’islam. Tuer au nom de l’islam, c’est bafouer l’islam. Ne pas respecter les droits de la femme au nom de l’islam, c’est bafouer l’islam. »


Nicolas Sarkozy - 17/07/08 - Lors de la pose de la première pierre des nouvelles salles des arts de l’islam au Louvre. Le chef de l’Etat s’exprimait devant le prince Alwalid Bin Talal Ben Abdulaziz Al Saoud d’Arabie Saoudite, neveu du roi Abdallah et important donateur du projet.

En France, il est propriétaire du George V à Paris et de Disneyland Resort. Il a également fait don, en 2006, de 17 millions d’euros au département des Arts de l’Islam du Louvre.

« La dimension islamique fait partie intégrante de l’Europe. Les musulmans européens représentent une chance que nos sociétés doivent saisir pour se projeter dans l’avenir. (…) Oui, l’islam a toute sa place dans l’Europe, d’ores et déjà et davantage encore à l’avenir. (…) Aujourd’hui, ni l’islam ni le christianisme ne sont des religions violentes. »


Dominique de Villepin, ministre des affaires étrangères, à la première journée du livre d’histoire du Sénat. Paris, 14 juin 2003

Répondre à cet article