Prière du Chat

Lundi 20 juin 2005, par Paul Vaurs // Mes poèmes

Ma bonne Maîtresse

Toi qui admires tant ma parure.

Et caresses ma fourrure.

Respecte, veux-tu mes habitudes.

Ne me traite pas en esclave.

Tu ferais de moi une épave.

Ne me prends pas, Pour n’importe qui.

N’oublie pas de m’aimer.

Et je saurai t’aimer.

Et je deviendrai câlin.

Quand tu me prendras.

Dans tes mains.

Répondre à cet article