Pour Annie Lautner et son livre "Promesse des mots"

Les Mots

Dimanche 4 mai 2008, par Gérard BRAZON // Divers

Sur les continents, sur la moindre île,
Utiles, inutiles, souvent futiles
Acerbes ou haineux. Séduisants.
Il y a les doux et les petits,
Les glorieux et les grands.
Les premiers qui, doucement,
Enrobent l’enfant naissant.
Les terribles de l’adolescent.
Généreux et lourds d’ignorance !
Pour combien de temps.

Savoir,
Qu’ils peuvent montrer les dents.
Etres perfides, méprisants.
Des crocs dans l’âme du tendre.
A jamais. Figé en dedans.
Des mots comme des armes.
Mots de l’ire et de délire
Qui vous déchirent.
Des mots comme des larmes
Que l’on voudrait bien fuir !
Il y a des mots sans épine. D’ivresse.
Mots du Coeur. Si chauds de promesses,
Et de toujours. Ces mots qui disparaissent,
Vous laissant ivre de détresse…
Quand s’évanouit le grand Amour.
Cet immense soleil de tendresse.

Jeux de mots. Mots clefs. Mots à mots, de l’indécence.
Mots couverts. Unique et de la fin. Et à double sens.
Les mots amis de nos amis. De ceux qui sont partis.
Ceux qui nous ont trahis. Et puis…
Le dernier des mourants et d’autres que j’oublie.

Répondre à cet article