Cher(e)s ami(e)s internautes.

Merci pour votre fidélité ; les écrits quotidiens seront absents tout le mois de septembre. Vous pouvez cependant parcourir tous les dossiers créés depuis plus de 10 ans et qui figurent sur le site.

Dés le mois d’octobre il vous sera proposé un mensuel auquel vous pourrez participer en me faisant parvenir votre perception des affaires politiques, familiales, sportives ou autres.

Rien ne sera censuré, hormis des articles injurieux et calomnieux.

Je suis attaché aux valeurs chrétiennes, aux valeurs dites républicaines et à une monarchie parlementaire.

Vous pouvez nous contacter en cliquant sur ce lien >>

Puteaux : A 82 ans, que cherche Charles Ceccaldi Reynaud ?

Le drame de la vieillesse.

Mercredi 21 novembre 2007 // La France

L’ancien Maire de Puteaux, Monsieur Charles Ceccaldi Reynaud, un homme qui durant 35 ans fut le Premier Magistrat d’une commune qu’il géra avec compétence et amour de ses administrés. 

À 82 ans Monsieur Ceccaldi est devenu un homme acariâtre, voire ignoble envers le Maire actuel : Madame Joëlle Ceccaldi (Sa propre fille).

Les électeurs de Puteaux ne sont pas dupes, ils apprécient celle qu’ils appellent avec respect « Joëlle ». Cette jeune Dame a obtenu du Chef de l’État « dont elle fut la suppléante durant de longues années », qu’elle puisse être élue députée de Neuilly Puteaux. Connaissant personnellement Nicolas Sarkozy depuis 1977 ; Je puis affirmer « que s’il donne sa confiance à Madame le Maire de Puteaux pour être élue Députée de Neuilly Puteaux », il faut qu’elle soit à la hauteur de son mentor, aujourd’hui, Président de la République.

En Démocratie, personne ne peut prévoir l’issu d’une élection, mais, vu l’énorme travail accompli à Puteaux, dans tous les domaines personne ne doute de la réélection triomphale de Madame Joëlle Ceccaldi en Mars prochain..

Puteaux est devenu une cité moderne, où rien, n’est laissé dans au hasard. Vu le plaisir que nous avons à faire visiter notre ville à nos amis, c’est dernier me dise ; ( Qu’elle est la fée qui a, en si peu de temps transformée cette commune des Hauts-de-Seine.)

Que ce soit dans le domaine social, (Joëlle a voulu que nos anciens, et notre jeunesse) deviennent une de ses priorités.

Les immeubles vétustes ont soudain disparu pour laisser la place à des habitations modernes et adaptées à une architecture plaisante, en harmonie avec le quartier de « la Défense. » À Puteaux, « l’ensemble des femmes ou des hommes qui déambulent sur ses trottoirs » « souvent éclairé tant par de magnifiques lampadaires, qu’à même le sol » apprécie un cadre de vie qui n’a rien à envier à la ville sœur « Neuilly-sur-Seine ».

Malgré plusieurs accidents cardiaques, l’ancien Maire âgée de 82 ans, n’a de cesse de tenir des propos infamants sur sa propre fille, il y a pire, il écrit sur son Site Internet des mensonges tout autant ignobles que schizophrènes ; tout est bon pour ce vieillard pour faire du mal à la chair de sa chair, et par là même à la ville qu’il a dirigé durant trois décennies.

Les électeurs de Puteaux savent que la diffamation est une arme qui se retourne contre celui qui pour assouvir sa haine, continue à délirer.

Le Général de Gaulle écrivait : « La vieillesse est un naufrage. Pour que rien ne nous fût épargné, la vieillesse du Maréchal Pétain allait s’identifier avec le naufrage de la France »

Gageons qu’à Puteaux, Monsieur Charles Ceccaldi Raynaud, saura quitter la scène politique avec la dignité dont il nous avait 35 ans durant, montré le chemin de l’honneur et de la droiture.

Répondre à cet article