La France Républicaine et son ingratitude.

Vendredi 15 mai 2009 // L’Histoire

En 1914 une guerre mondiale qui dura jusqu’en 1918 causa la mort de millions de soldats. La France en paya le plus lourd tribut ; Mais, se fut la Nation qui par le courage et l’abnégation de ses militaires gagna une boucherie qui n’avait jamais connu pareille hécatombe. Oui la première guerre mondiale fut une boucherie. Toutes les familles de France eurent le malheur de perdre un être cher.

Lors du traité de Versailles en 1919 il fut décider que l’Allemagne ne devait jamais plus avoir une armée hormis cent mille soldats. Ce Pays fut humilié, mis aux bancs des autres Etats et pourtant ! 20 ans après sa défaite, l’Allemagne avait la plus puissante armée de la planète ; Comment cela a t-il pu se réaliser ? La raison est simple à deviner, Hitler ce petit caporal venant de l’Empire d’Autriche était un illuminé qui avait été emprisonné par une République naissante. Ce petit caporal était un ( patriote) qui au cours de son séjour sous les barreaux avait écrit un lire abject, un livre anti-Juif, raciste, un livre qui défendait une thèse suivant laquelle la race Allemande, ou race Aryen qui devait un jour dominer notre planète.

Les politiques occidentaux firent mine de ne rien voir ; Pour eux, le danger ne venait pas de cet individu, mais du sanguinaire Staline et de son parti qui n’était qu’une doctrine malfaisante qui avait pour nom le Communisme. Les Démocraties Occidentales ne se sont pas manifestés lorsque le Dictateur Nazi envahissait petit à petit les Nations proches de l’Allemagne. La première fut l’Autriche, Nation qui lui ouvrit grandement ses frontières.

La suite fut atroce, notamment pour le peuple Juif ; Mais le but de cet éditorial n’est pas de vous narrer les crimes commis sur ordre d’Hitler, mais de vous écrire ma révolte face aux traitements que les différentes Mariannes firent subir aux soldats Africains intégrés de force dans les armes Gauloises durant ces deux conflits mondiaux, mais aussi tout au long des guerres coloniales. La république française devrait avoir honte de son attitude face à des soldats du continent noir, mais aussi face aux soldats d’Afrique du Nord, venus combattre à nos côtés pour défendre notre liberté et le droit international.

L’Etat républicain, toujours en pointe pour parler des droits de l’Homme, est un état méprisable. Jamais nos malheureux hommes de couleur, ou ceux qui ont un teint légèrement basané n’eurent droit à la moindre retraite, à la moindre respectabilité ; et pourtant se furent des héros. Parfois l’état leur épingle une médaille à la fin de leur courte vie, ça ne coûte pas trop cher, et Marianne et satisfaite ; Honte à elle.

L’état républicain ne cesse de dire que la France est le Pays des droits des hommes à vivre libre et égaux, et pourtant ! La république, à partir de Jules Ferry n’a eu de cesse d’aller coloniser des nations qui vivaient en paix avec leur propre culture, leur propre histoire et leurs coutumes. Marianne est allé chez eux dans le but de les coloniser, de profiter des richesses de leur sol et de leur sous-sol afin d’en tirer un maximum de profit. Les Mariannes sous le commandement de ses officiers commirent des crimes impardonnables. Que ce soit en Afrique du Nord, en Afrique noire, en Indochine à Madagascar en Polynésie, aux Antilles, à Djibouti, à la Réunion, à la Nouvelle Calédonie, la liste des guerres coloniales de Marianne est loin d’être exhaustive.

Aujourd’hui la France a pratiquement perdu ses territoire d’Outre mer ; La langue de Molière est largement devancée par la langue anglaise, et nos académiciens, ne font aucune pression sur le gouvernement.

Les Britanniques ont su garder l’immense majorité de leur Empire ; Certes les anciennes colonies Anglaises ont obtenue leur indépendance, mais grâce au Commonwealth le Royaume-uni a su préserver des liens de confiance, des liens commerciaux, et des liens linguistiques ; La Monarchie Anglaise continue d’avoir une quintessence inouïe de longévité. En effet les Souverains Britanniques sont Chef d’état au Canada, en Australie, en Nouvelle Zélande, et dans d’autres états qui faisaient partis de l’Empire. Là, la France est larguée : Tristesse.

L’anglais est entrain de ( bouffer) la langue de Molière. Le gouvernement Français et le CSA doivent interdire que la langue Anglaise se propage dans les médias quel qu’ils soient, notamment à la télévision et sur les ondes de nos différentes radios.

Il y a deux semaines les Français ont pu entendre le triste sire Roger Gérard Schwarzenberg prononçait le mot « prime time » au lieu de dire : « En début de soirée » de même le mot Anglais « live » remplace le mot Français : En direct. Mais, où allons nous, si nous perdons notre identité linguistique sur notre propre sol ?

Ayons le courage d’apprendre le Français partout dans le monde, nous avons pris un retard considérable, petit à petit l’anglais s’apprend dans toutes les Nations de la planète ; Avant la guerre de 1940 le Français était la langue de référence, aujourd’hui nous perdons pied un peu partout ; Triste et accablant constat. Mais qu’ont fait nos élites pour promouvoir la langue qui était parlé dans toutes les Cours Royales de la Planète ? Résultat pitoyable pour la république ; Nous, simples citoyens d’une France qui peu à peu n’existera uniquement par ses résultats économiques, mais surtout par nos chercheurs, qui, nous devons l’espérer parleront et écriront en FRANÇAIS. Impossible n’est pas Français.

Répondre à cet article