« LA MARSEILLAISE »

Vendredi 14 novembre 2008 // Divers

Filles et Fils de notre France
L’Heure est venue de nous unir
Pour offrir demain une chance
À nos enfants de parvenir (bis)
À vivre heureux dans nos campagnes.
Nos villes et nos grandes cités,
Dans la grande fraternité
Dont rêvent toutes nos compagnes !

Refrain

Ensemble Citoyens
Avec résolution.
Luttons luttons,
Pour la grandeur
De notre beau pays.

Amour sacré de la Patrie,
Soutiens nos âmes en ce combat !
Liberté Liberté chérie
Sois notre devise, ici-Bas, (bis)
Fais que dans notre Patrie
Chacun puisse vivre en ce Temps,
Avec les siens comme il l’entend
Dans le respect des lois civiques !

III

Faisons sur notre Territoire
En sorte que ceux qui n’ont rien
Par le travail à leur vie noire
Puissent désormais mettre fin (bis)
Offrons aux fils de la misère,
Enfin, la possibilité
De fuir l’infâme pauvreté
Et sa honte sur notre Terre !

IV

Jadis, des nobles philosophes
Ont voulu que l’Egalité
Soit un droit sur toute la Terre,
Lié à la Fraternité ! (bis)
Leurs valeurs étaient l’héritage
De nos ancêtres les Gaulois,
Qui eux exaltaient autrefois
L’accueil et le sens du partage !

V

Français tous les hommes sont frères
Soyons un exemple pour ceux
Qui frappés par d’affreuses guerres,
Appellent la paix de leurs vœux ! (bis)
Que notre État démocratique
Reste que face à leurs malheurs
La plus humaine des Nations,
La plus chère des Patrie !

VI

Tyrans, vous qui êtes sur Terre
L’opprobre de l’Humanité,
Quand vos soldats, vos mercenaires
Auteurs de tant d’atrocités (bis)
Auront compris qu’en vos empires
En exécutant vos édits
Ils sont devenus des maudits
Ils finiront par vous occire ! 

VII

Honorons enfin la mémoire
De ceux dont le sens de l’honneur
Tout au long de sa longue Histoire
Fit de ce Pays la grandeur ! (bis)
Nos peuples firent que notre France
Soit noble et sublime l’idéal
Ils furent porteurs d’espoir
D’Amour de Foi et d’Espérance !

Répondre à cet article