Cher(e)s ami(e)s internautes.

Merci pour votre fidélité ; les écrits quotidiens seront absents tout le mois de septembre. Vous pouvez cependant parcourir tous les dossiers créés depuis plus de 10 ans et qui figurent sur le site.

Dés le mois d’octobre il vous sera proposé un mensuel auquel vous pourrez participer en me faisant parvenir votre perception des affaires politiques, familiales, sportives ou autres.

Rien ne sera censuré, hormis des articles injurieux et calomnieux.

Je suis attaché aux valeurs chrétiennes, aux valeurs dites républicaines et à une monarchie parlementaire.

Vous pouvez nous contacter en cliquant sur ce lien >>

Jouir du malheur de ses ( AMIS ).

Mercredi 18 mai 2011 // Divers

Les propos tenus par le « Professeur », c’est du jamais vu, ou presque. Un homme dont la profession est de soigner, voire de guérir les personnes en souffrances, cet homme a été le premier parlementaire « ayant fait le serment d’hippocrate » à tenir des propos cruels envers un homme issus de sa Patrie, un homme qui siégea à ses côtés au parlement. Non, Monsieur Debré vous n’aviez pas le droit de faire de Monsieur Dominique Strauss Kahn un monstre dès lors qu’il est présumé innocent.

Jusqu’à preuve du contraire D S K n’a pas été jugé, mais il croupit dans une effrayante cellule de la plus dévastatrice prison des USA. Il y a dans la vie d’un homme des moments où les confrontations politiques doivent laisser la place à la solidarité. Nous sommes une vieille Nation que nos illustres Souverains ont unifié ; cette France où il fait bon y vivre. Laissons de côté nos rancunes, nos haînes. Vivons d’amour et de compassion, de solidarité.

Vous devriez lire la presse internationale ! Vous comprendriez qu’être Français, c’est aussi défendre ses compatriotes. Dominique Strauss-Kahan est martyrisé par la justice des États-Unis d’Amérique le pays où chaque citoyen possède une arme à feu et où des milliers de citoyens attendent dans les couloirs de le MORT.

Je ne fais pas de politique, mais le paysan que j’ai été éprouve du respect pour le Chef de l’État Nicolas Sarkozy. Face à l’épreuve qu’endure D S K le Président reste neutre fidèle ainsi à sa mission.

Le peuple de France doit aussi avoir de la compassion pour la jeune femme qui aurait subi « des outrages ». J’écris le mot SUBIR, car il se pourrait qu’elle ait consenti à vivre un éventuel rapport physique.

Monsieur le Professeur je vous donne un peu de lecture, vous pourrez ensuite accablé le Patron du FMI.

Alors, la photo est à la une ce matin de plusieurs sites d’information en ligne … Vous la trouverez notamment sur la home page du WALL STREET JOURNAL … On y voit un homme au teint plutôt halé … mais le regard sévère … sourcils froncés … les mains croisées dans le dos ... menottes aux poignets … les bras tenus de part et d’autre par des policiers au badge rutilant … Et cet homme ... vous l’aurez compris c’est bien évidemment Dominique Strauss Kahn ... inculpé donc samedi dernier pour agression sexuelle aux Etats-Unis ...

Une information largement reprise et commentée dans toute la presse internationale … alors information qui choque mais ne semble pas franchement surprendre la planète médiatique ... du moins à en juger par les différentes unes reprises ce matin sur le site du COURRIER INTERNATIONAL … Les tabloïds conservateurs américains notamment s’en donnent à cœur joie … Le gros calibre français arrêté pour avoir prétendument sodomisé une femme de chambre racontait encore hier dans son style inimitable THE NEW YORK POST … le premier à en réalité avoir sorti l’affaire sur son site … THE NEW YORK DAILY NEWS ne fait pas non plus dans la dentelle … quoi que … avec ce titre … : Le pervers … agrémenté d’une photo de Dominique Strauss-Kahn s’humectant les lèvres … Titre beaucoup plus sobre en revanche pour THE NEW YORK TIMES … du moins dans sa version américaine ... car dans un premier temps … figurez vous que le journal avait offert ... ça ne s’invente pas la photo de une de son édition internationale cette fois-ci à une histoire d’ours en Alaska …

Alors je vous le disais ... le site du COURRIER INTERNATIONAL précise que l’information en réalité ne semble pas surprendre grand monde … DSK a en effet une solide réputation de coureur de jupons … Pour preuve le blog de l’éditorialiste du FINANCIAL TIMES de Londres … L’arrestation de Dominique Strauss-Kahn dit-il me frappe comme une information à la fois étonnante et pas totalement surprenante … Que les parties génitales étaient son point faible était de notoriété publique renchérit le quotidien allemand SUDDEUTSCHE ZEITUNG … Et puis deux questions reviennent inlassablement sous la plume des commentateurs et autres chroniqueurs : DSK peut-il encore prétendre, en Franc, à l’investiture socialiste pour la présidentielle de 2012 ? Et comment peut-il rester en poste au FMI, en pleine crise financière et alors que l’institution doit négocier un délicat plan d’aide à la Grèce ? ... Alors à la première question ... le tabloïd allemand BILD apporte une réponse tranchée en parlant déjà de DSK au passé … Le socialiste de luxe qui voulait diriger la France peut-on lire sur son site Internet ... Viol, Strauss Kahn dans la tourmente titre pour sa part ce matin le journal italien LA REPUBBLICA … L’affaire de trop ... peut-on lire encore en une du quotidien algérien LIBERTE ... Quant à la correspondante à Paris du journal belge LE SOIR elle est cette fois-ci beaucoup plus catégorique … Jugez plutôt ... Strauss-Kahn, c’est fini dit-elle … Quelles que soient les conclusions de l’enquête américain DSK sera bien trop affaibli dans toutes les hypothèses pour donner encore à son camp l’espoir de le conduire vers la victoire …

Alors s’agissant cette fois-ci de son avenir au sein de l’institution financière … le quotidien allemand HANDELSBLATT prévient … Strauss-Kahn plonge le FMI dans une grave crise … THE FINANCIAL TIMES appelle même DSK à quitter ses fonctions le temps de l’enquête ... Quant au GUARDIAN britannique … il en est déjà à envisager l’après-Strauss Khan ? : … "Qui pourrait lui succéder au FMI ?" interroge-t-il sur son site Internet misant désormais sur un candidat venant d’un pays en développement.

Que ce soit à Washington ou à Paris ... l’avenir politique du Français semble donc bien compromis ... "No he Kahn’t", titraient d’ailleurs de concert hier THE ECONOMIST de Londres et EL PAIS à Madrid ... en référence à ces T-shirt à l’effigie de DSK qui commençaient à se vendre des deux côtés de l’Atlantique avec le slogan "Yes, he Kahn" ... K.A.H.N

Alors autre commentaire toujours à lire dans la presse ce matin ... l’hypothèse du piège ou du complot politique tendu pour briser la trajectoire du socialiste français ... Elle ne peut être écartée précise ce matin le journal suisse LE TEMPS ... même si c’est vrai aux Etats-Unis en revanche là personne pour l’instant n’avance véritablement l’hypothèse d’un quelconque « coup monté » qui verrait s’activer les adversaires politiques de Strauss-Kahn ... ou bien la Grèce soumise à un plan d’austérité par le FMI ... ou bien encore la femme de chambre ... Le quotidien THE NEW YORK SUN d’ailleurs prévient ... les français qui spéculent aujourd’hui sur un complot digne des meilleurs épisodes de la Panthère Rose ne devraient pas laisser courir autant leur imagination ... Et quand bien même d’ailleurs le DSK libertin serait tombé dans un piège nuance aussitôt le journal LE TEMPS ... qu’un homme aussi intelligent puisse se laisser entraîner dans le précipice renverrait inéluctablement à une fragilité de sa personnalité difficilement compatible avec son ambition d’accéder à la présidence de la République ...

Sans compter que la théorie du complot même si elle peut se comprendre nie les autres parties du scandale … comprenez les femmes ou en l’occurrence la femme dans le cas DSK qui a porté plainte. Loin de nous l’idée de nier au patron du FMI la présomption d’innocence peut-on lire sur le site d’information en ligne SLATE mais n’oublions pas les victimes présumées … Envisager l’affaire sous la seule facette de la théorie du complot ou d’un « guet-apens » tendu à un « libertin » c’est transformer la présomption d’innocence de l’accusé en présomption de culpabilité de l’accusatrice …Or les accusations portées par la jeune femme sont extrêmement graves ... Et l’article de conclure … de la même manière que DSK mérite qu’on lui accorde la présomption d’innocence … la femme de chambre mérite ... elle aussi ... qu’on l’écoute et qu’on ne disqualifie pas a priori ses accusations.

Répondre à cet article