Ils sont fainéants, inactifs, désœuvrés, ils font tout pour dévoyer la magnifique langue de Molière, celle des Capétiens.

Ils sont la honte de la Télévision Française.

Lundi 6 juillet 2009 // La France

Du 20 juin au 10 septembre, la Télévision Français prend ses quartiers d’été, ses vacances. Quatre vingt deux jours de « repos « pour ces damnés de la terre ; Ils sont la honte d’une France qui travaille, mais aussi d’une France qui souffre, d’une France qui compte plus de trois millions de chômeurs, des sans abris, des SDF, d’affamés qui ne doivent leur salut qu’à la fraternité des diverses associations caritatives. Ces dernières pallient les carences d’un pouvoir centralisé qui n’a jamais compris les souffrances d’un peuple qui vit dans un vieux Pays, à l’intérieur d’une vieille europe. 1 500 de Monarchie et à peine 150 ans de république.

Comment n’être pas offusqué de constater que dans la France républicaine,( celle qui prêche la liberté, l’égalité et la fraternité), n’a de cesse de faire la morale à d’autres Etats. Marianne devrait en priorité s’appliquer à elle-même sa devise Nationale. Il faudrait écrire des livres et des livres pour que le bon peuple se rende compte que la devise censé mettre en exergue les magnifiques écrits qui sont inscrits sur le fronton de chaque édifice public, ne s’appliquent qu’à une majorité de nantis, notamment, celles et ceux qui ont la chance de travailler à la télévision, qu’elle soit privé ou publique. Seule la « CINQ « respecte ses téléspectateurs. Quant aux autres, tout est bouleversé.

Chaque année, c’est la même formule qui résonne dans nos oreilles : Voici venir les vacances, nous nous reverrons au mois de septembre. Plus de la moitié des Français restent chez eux faute d’argent, mais les producteurs et les présentateurs ( trices) « se barre » durant plus de deux mois et vingt jours pour récupérer « de l’énorme fatigue accumulé en moins de dix mois. » N’oublions pas que ces forçats du travail, se reposent à Noël, à Pâques et profitent des vacances scolaires pour ajouter une couche supplémentaire à leur temps de repos.

Si l’on tient compte des émissions enregistrées deux mois et plus avant la date de leurs diffusions, « en plus des grèves dans le service dit public » les contribuables doivent connaître le montant exact de leurs mensualités. La France est la seule Nation où tout est bloqué de la fin juin au début septembre. Nous devons remettre en cause cette aberration typiquement Française.

Il serait intéressant de savoir quel sont les personnages qui écrivent les différents thèmes des filmes policiers Français et cela pour une seule raison, mais qui est d’une grande importance compte tenu du fait que les ( polards) Français, contrairement à ceux venus des USA ne sont pas d’une extrême violence, mais où la vie conjugale est constamment mise à l’épreuve.

Comment voulez-vous que la FAMILLE est un sens lorsque la presque totalité des télés filme (qui sont, dois-je le redire visible pour tout public), ne font état que de leur EX, Ex Femme, ex Mari. Comme je l’ai souligné en amont, je suis un amateur des filmes policiers Français ; De Navarro, en passant par Julie Lescaut, Femme d’Honneur, la liste est loin d’être exhaustive, les couples sont désunis, et l’on fait état que de son EX.

Décidément le CSA devrait veiller à ce que les couples et les enfants, qui de l’âge de cinq ans à cent ans et plus, puissent se reconnaître dans ces télés film où l’on dira : ( Ma femme ou Mon mari.) Où l’on pourra faire vivre une famille, sans qu’il y ait des couples divorcé ou séparés. En France et dans le monde les valeurs familiales sont en pertes de vitesse, comment voulez-vous que nos enfants aient confiance en l’avenir lorsqu’ils ne découvrent que des parents se quittent pour des querelles enfantines et que leurs enfants se retrouvent dès leur plus jeune âge avec des beaux pères et des belles mères.

Il y a aussi une façon de s’exprimer. Le CSA devrait écouter combien le franglais tant à dominer notre sublime langage. Pour cela nous devons faire confiance à un homme de culture que le Président a nommé RUE DE VALOIS. Monsieur Frédéric Mitterrand doit intervenir chaque fois que l’on emploie l’anglais à la télévision.

Pourquoi dire "prime time" au lieu de dire : En début de soirée ; Pourquoi dire "en live" au lieu de dire EN DIRECT, Pourquoi dire "Best of" au lieu de dire Les meilleurs moments, Pourquoi dire "Breifing" au lieu de dire Réunion pour faire un constat. Le Franglais devient peu à peu la nouvelle langue de la France.

C’est un véritable désastre et les pouvoirs publics restent d’une passivité consternante. La télévision est le premier vecteur de cette calamité.

Avant de terminer je voudrais vous signaler un exemple du non-respect des téléspectateurs : Sur Canal + la jeune femme qui présente le JT entre 18h30 et 19 heures et parfaite jusqu’au dernier moment ; Elle termine son JT en lançant un CIO ou thahô. C’est vulgaire et méprisant.

Pourquoi ne pas terminer en disant : À demain, ou Bonne soirée, les termes en Français sont innombrables, pourquoi, dire au revoir en Italien ?

L’exemple doit venir d’en haut, en France nous sommes mal parti pour éviter la décadence.

Répondre à cet article