Cher(e)s ami(e)s internautes.

Merci pour votre fidélité ; les écrits quotidiens seront absents tout le mois de septembre. Vous pouvez cependant parcourir tous les dossiers créés depuis plus de 10 ans et qui figurent sur le site.

Dés le mois d’octobre il vous sera proposé un mensuel auquel vous pourrez participer en me faisant parvenir votre perception des affaires politiques, familiales, sportives ou autres.

Rien ne sera censuré, hormis des articles injurieux et calomnieux.

Je suis attaché aux valeurs chrétiennes, aux valeurs dites républicaines et à une monarchie parlementaire.

Vous pouvez nous contacter en cliquant sur ce lien >>

Etre Social Démocrate.

Dimanche 26 décembre 2010 // La France

Liberté, libération, répartition équilibrée des richesses, tolérance, partage des pouvoirs. La France, est une Nation quasi ingouvernable. Droite ou gauche se heurte à un conservatisme désuet qui ne peut qu’affaiblir notre démocratie.

Je tenais à écrire en préambule à ce qui suit, cette remarque, vu que nous sommes un Pays où il n’y a que peu de salariés syndiqués, mais qui a le réflexe malheureux de tout contester. Lorsque l’on compare la réaction des salariés Français par rapport à ceux des Pays de la communauté Européenne, nous ne pouvons qu’être inquiet pour notre avenir. Gageons que la démocratie triomphera,et que ce sera dans les urneset non dans la rue que le peuple manifestera sa réprobation, ou sa satisfaction aux différents gouvernements qui auront la charge de nous administrer.

Dans Social Démocrate, il y a SOCIAL = Civilisé, humain, respectueux des droits des hommes à bénéficier de plus d’égalité, de plus de respect, de faire progresser la société des richesses que réalise l’économie de marché, de privilégie celles et ceux qui vivent de façon précaire ; Être Social, c’est ne pas minimiser les dépenses médicales, ce n’est pas supprimé du personnel, mais cela demande de la concertation avec l’ensemble du corps médical ; Être Social, c’est ne pas minimiser les dépenses dans le domaine de l’éducation Nationale ; supprimer des Instituteurs, des Professeurs, des Éducateurs, des Surveillants ce n’est pas sérieux, il est préférable de trouver des ressources de financement dans des secteurs où l’argent est dépensé avec trop d’insouciance ; L’ordre, c’est aussi faire du social, c’est assuré la protection des plus faibles, c’est assuré l’avenir de notre jeunesse, c’est refusé le racisme, c’est faire en sorte que nos potaches soient dignement logés et nourris ; Être Social, c’est d’offrir à tous un logement décent, c’est faire en sorte que l’Être humain puisse se nourrir sans aller quémander son repas chez des associations caritatives ; La France est riche, encore faudrait-il que ses terres soient cultivées, que nos Paysans puissent vendre le fruit de leur labeur directement au consommateur.

Nous ne pouvons plus accepter que l’ultra-libéralisme, la mondialisation de notre économie, les hypers marchés, anéantissent le travail de notre agriculture. Un produit acheté chez un paysan, est revendu dix fois le prix d’achat ; Tout cela est inadmissible. Nous devons revoir l’organisation, et le fonctionnement de notre économie en fonction des critères qui nuisent au bien-être de la population française. La Social démocratie devra supprimer les intermédiaires, qui se partagent les bénéfices du travail de l’ensemble du monde agricole ; Pour cela, le ou les gouvernements devront revoir le réseau de distribution d’un monopole qui devra disparaître. Comme il est écrit en amont, le paysan est le « cocu » des puissants, il faudra mettre un terme à une situation qui n’a que trop duré. L’on doit féliciter et remercier les associations caritatives qui auront toujours un rôle à tenir, mais nous devrons permettre au monde agricole d’avoir la possibilité de vendre directement leurs produits aux consommateurs. Certes, nous devrons aider les petits commerçants qui perdront une partie importante de leur recette ; Il n’en sera pas de même pour les hypers, ces derniers ont abusé de leurs situations, c’étaient des privilégiés, ils ont fait leur temps.
Songeons que les vêtements que portent nos militaires sont fabriqués dans les pays du Sud Est de l’Asie ; La France atteint là le gouffre de l’immoralité. Notre Nation y perd son âme et son honneur. Français révoltez-vous ! Nous devons dire NON aux produits en provenance de Pays où les travailleurs sont exploités, réduit à l’esclavage les marchandises qui détruisent nos emplois et qui créaient un chômage endémique.

Un salarié se lève le matin pour aller à son travail ; Ses vêtements viennent de Chine, sa petite voiture vient du Japon, sa nourriture provient du Maroc ou d’Espagne, et il apprend que dans six mois, son usine va être délocalisée et qu’il sera au chômage ! Bel avenir en perspective !

Finis les achats à bas prix et les reventes à des prix excessifs ; Soutenons nos paysans avant qu’une mort certaine n’arrive plus tôt que prévu. Si nous ne faisions rien pour les soutenir. Vus, les prix excessifs que pratiquent les Grandes surfaces et l’ensemble des Hypers marchés, nous devons revoir le réseau de distribution de l’agro alimentaire. Si ces Hypers peuvent en toute quiétude disposer sur leurs rayons tous les produits nécessaires à la ménagère, il en va différemment des produits agricoles, c’est dans ce domaine que nous avons le devoir de remettre en cause un libéralisme qui peu à peu détruit le monde agricole. Avant la guerre de 1940 notre pays avait une majorité de paysans ; Aujourd’hui ils ne sont qu’une poignée qui végète avant de mourir, SAUVONS LES. Une commission restreinte devrait veiller au bon fonctionnement de la vente directe des produits agricoles « hormis les vignerons et les céréaliers » qui bénéficient d’avantages colossaux par rapport au reste des aliments en provenance de la terre. Des halles seraient mises à la disposition de nos paysans pour qu’ils puissent disposer d’un lieu pour vendre les aliments les plus nécessaires aux besoins du peuple.

Être Social Démocrate, c’est augmenter les salaires, tout en baissant les charges sociales, qui représentent + de 60% du salaire. Un salarié qui devrait percevoir 1 500 € net mensuel, revient aux différents chefs d’entreprise à 2 250 €.

La Démocratie, c’est de trouver du travail à tous les citoyens, c’est de refuser un libéralisme conquérant et dominateur, c’est de mettre fin à l’arrogance de nos élus ; Le peuple se sent mépriser, un Chef d’État devient indifférent envers celles et ceux qui l’ont aidé à conquérir le pouvoir ; il ignore ses amis d’avant, il se conduit comme le chef d’un clan, l’ami d’une bande de copains qui le courtisent et qui profitent d’un prestige momentané ; Un Chef d’État républicain n’a pas reçu l’éducation qui devrait faire de lui un homme modeste, un homme à l’écoute du petit peuple. Cette attitude pleine d’arrogance envers le petit peuple commence en haut de l’échelle du pouvoir républicain, elle perdure avec les « seigneurs », c’est-à-dire avec nos élus aux parlements et ailleurs ; mais c’est souvent les hauts fonctionnaires qui sont sourds fassent aux doléances du petit peuple.

Répondre à cet article