Enseignement supérieur et recherche.

Préparer l’avenir de la France.

Jeudi 19 mai 2011 // La France

L’enseignement supérieur et la recherche sont des priorités de Nicolas Sarkozy depuis 2007. Une des premières lois votées a concerné l’université. Notre majorité pense à l’avenir de la France et de sa jeunesse. La communauté scientifique et éducative a été redynamisée et mobilisée autour de grands projets fédérateurs. 40 milliards d’euros supplémentaires sur le quinquennat seront ainsi mobilisés à travers notamment le plan Campus ou les Investissements d’avenir. La dépense annuelle par étudiant a fortement progressé, de 7000€ en 2007 à plus de 10 000 aujourd’hui.

Renforcer I’attractivité de l’université

La réforme de l’emploi, avec près de 40 Mds€ d’investissements sur cinq de l’université que l’on disait impossible a été votée pour rapprocher les étudiants, d’améliorer le cadre d’études et d’attirer les meilleurs étudiants et scientifiques dans le monde. Les universités se portent volontaires pour être autonomes. Elles disposent de tous les leviers pour organiser leurs formations en fonction de leur besoins et de leurs ambitions. 73 universités étaient autonomes le 11, janvier 2011.

Le plan Campus, financé grâce à la vente d’actions EDF, permet d’accueillir plus de jeunes dans des cités universitaires ou dans des locaux mieux équipés. 5 Mils € sont ainsi dépensés par ans. L’objectif est de favoriser l’insertion professionnelle des étudiants consacrés à financer 12 campus pour le XXI° siècle comme l’écocampus de Lyon Tech La Doua, la bibliothèque multiservice de Montpellier ou l’aménagement du campus de Saclay pour en faire un futur pôle scientifique mondial au sud de Paris.

Aider davantage les étudiants

L’objectif du Président de la République de 30 % d’élèves boursiers dans les classes préparatoires a été atteint pour favoriser la diversité, la mixité sociale et l’ascenseur social par le mérite. Le passage de 20 à 30 % de boursiers en classes préparatoires a été réalise en deux ans (+ 50 %).

  1. Le système des bourses a été élarg et amélioré.
  2. Un 10° mois de bourse a été mis enplace.
  3. Ces bourses ont été significative ment revalorisées : +13 % en trois ans e de 20 % pour les 100 000 étudiants le plus défavorisés.
  4. Les étudiants boursiers méritant sont récompensés grâce à la création d’une prime de 1800€. Elle s’adresse aux bacheliers mention très bien à l’entrée dans l’enseignement supérieur pour trois ans, ou à l’entrée en master 1 pou les meilleures réussites en licence. L’effort et le mérite sont ainsi récompensés.
  5. Le nombre de logements étudiant a été considérablement augmenté 13 500 logements étudiants ont été livré à la rentrée 2010 soit 5 000 construction et 8 500 réhabilitations, 44 000 logements auront ainsi été mis à dispositioin des étudiants en quatre an soit 16 000 constructions et 28 000 réhabilitations.

Jamais un gouvernement n’a fait plus en dotations budgétaires pour les universités françaises... Jamais !

Répondre à cet article