Cher(e)s ami(e)s internautes.

Merci pour votre fidélité ; les écrits quotidiens seront absents tout le mois de septembre. Vous pouvez cependant parcourir tous les dossiers créés depuis plus de 10 ans et qui figurent sur le site.

Dés le mois d’octobre il vous sera proposé un mensuel auquel vous pourrez participer en me faisant parvenir votre perception des affaires politiques, familiales, sportives ou autres.

Rien ne sera censuré, hormis des articles injurieux et calomnieux.

Je suis attaché aux valeurs chrétiennes, aux valeurs dites républicaines et à une monarchie parlementaire.

Vous pouvez nous contacter en cliquant sur ce lien >>

Courage, Compétence et Honnêteté.

Voilà ce qui caractérise Nicolas Sarkozy.

Jeudi 26 juin 2008 // Homme d’honneur

Pour avoir eu la volonté de faire repartir le Paquebot France ; Un Navire qui prenait l’eau de tous côtés, le Président de la République, est dans son rôle de Chef de l’Etat. Il tient les promesses du candidat, quitte à subir une légère baisse de popularité. Il est aussi victimes d’insultes sans qu’il ait la possibilité de répondre à des individus qui se croient journalistes, mais qui sont en réalité de vicieux dépravés.

Il est le ministre qui a le plus lutté contre les voyous casseurs de voitures et (assassins de pompiers et de force de sécurités.) Il se trouve qu’en France le Président de la V° république se retrouver caricaturé avec la bénédiction d’une certaine presse qui refuse un changement salutaire et indispensable. Cette presse aux odeurs morbides n’a de cesse de hurler sa haine avec le Chef d’État Français qui en un an a particulièrement respecté les engagements pris au cours de sa campagne électorale approuvait par plus de 53 % d’électeurs.

Un hebdomadaire « Le CANARD ENCHAINE » dépourvu de tout respect, tombe dans la calomnie et la malversation la plus merdique. Cette pourriture (journalistique) emploie des méthodes qui devraient tomber sous le coup de la Loi pour insultes non fondées envers le Président de tous les Français.

Cette « presse » en réalité n’en est pas une, mais un papier avec lequel on se torche les fesses, l’on tire rapidement la chasse d’eau pour quelle parte dans les égouts qui sont sa dernière et ultime destination.

Lire le contenu complet de l’article au format PDF en cliquant sur le lien ci-dessous.

Répondre à cet article