Cher(e)s ami(e)s internautes.

Merci pour votre fidélité ; les écrits quotidiens seront absents tout le mois de septembre. Vous pouvez cependant parcourir tous les dossiers créés depuis plus de 10 ans et qui figurent sur le site.

Dés le mois d’octobre il vous sera proposé un mensuel auquel vous pourrez participer en me faisant parvenir votre perception des affaires politiques, familiales, sportives ou autres.

Rien ne sera censuré, hormis des articles injurieux et calomnieux.

Je suis attaché aux valeurs chrétiennes, aux valeurs dites républicaines et à une monarchie parlementaire.

Vous pouvez nous contacter en cliquant sur ce lien >>

Appel au Peuple Français pour qu’il sache combien coûte l’État républicain !

Jeudi 2 février 2012, par Paul Vaurs // La France

La noblesse républicaine nous coûte une fortune, mais aucun des candidats à l’investiture pour devenir le soi-disant président des Français, n’ose dénoncer pareil gaspillage. C’est une honte !..

Nos responsables politiques n’ont de cesse de nous réclamer de l’argent, et pendant ce temps des millions de citoyens vivent soit au-dessous du seuil de pauvreté, ou à la limite de ce seuil. En cette période de très grand froid, où sont passés les «  Abbés Pierre », ils dorment dans leurs fastueuses demeures.

De l’argent la France cinquième puissance économique détient le record des privilégiés de Marianne. NON, nous ne pouvons plus payer. Le fait de prendre de l’argent aux «  RICHES » est une UTOPIE MARXISTE. Prenons l’argent en suppriment les NICHES RÉPUBLICAINES.

Nicolas Sarkozy se réfère à l’Allemagne pour exporter la politique de BERLIN chez nous ; Le Président a parfois des crises d’amnésies. Je m’explique !

En Allemagne, il y a 75 millions d’habitants et 9 000 communes. En France 65 millions et 36 000 communes.

FRANÇAIS MES FRÈRES voici de l’argent qui vous tend les bras, à vous aussi messieurs les seigneurs républicains.

Nous avons un SÉNAT qui ne sert à rien.

On y trouve aussi la « noblesse républicaine », le coût d’un Sénateur à 13.340 euros brut par mois. Une loi votée au Palais-Bourbon, peut, être refusé ou aménagé au Sénat. Elle retourne au Palais-Bourbon et ce sont nos députés qui ont le dernier mot. Pourquoi payer des sommes faramineuses pour entretenir ces Seigneurs républicains qui ne font que de la figuration.

Les sénateurs perçoivent une indemnité brute mensuelle de 7 100 euros, qui se compose d’une indemnité parlementaire de base, d’une indemnité de résidence, et d’une indemnité de fonction. Cette dernière, non imposable, s’élève à 1 420 euros. Ils perçoivent également une indemnité représentative de frais de mandats, de 6.240 euros, destinée à couvrir des frais de réception, d’habillement, etc. Le sénateur peut cumuler son indemnité avec celle d’un autre mandat jusqu’à une fois et demie le montant de son indemnité. Il percevra donc au maximum une indemnité de 8 272 euros bruts s’il cumule les mandats. FRANÇAIS là aussi l’argent vous tend les bras.

Les DÉPARTEMENTS, c’est mini pouvoirs qui n’ont plus lieu d’être, c’est le DICTATEUR NAPOLÉON qui les créa en fonction de X km que pouvait parcourir un CHEVAL dans une journée. C’est grotesque de nos jours et cela coûte cher, très cher.

FRANÇAIS là aussi l’argent vous tend les bras.

Les RÉGIONS, elles sont trop petites et nous coûtent très cher. Créons des Provinces, un exemple : Midi-Pyrénées, avec le Languedoc-Roussillon et L’AQUITAINE ; Exit trois régions : Naissance d’une PROVINCE.

Répondre à cet article

1 Message

  • Supprimer des strates administratives ne suffira pas à redresser la France.

    Si l’on veut une France qui tienne debout, il va falloir redresser les manches, mettre les syndicats hors des entreprises, fixer une rémunération égale au taux de l’inflation pour les actionnaires, limiter les grèves et manifestations en tous genres.

    Il va falloir aussi mettre à la tête de l’Etat des gens capables de GERER cet Etat. La politique c’est bien beau, mais cela ne rembourse pas la dette.

    repondre message