AFRIQUE, CONTINENT DE TOUS LES RECORDS.

Lundi 5 avril 2010, par Paul Tedga. // L’Afrique

74 coups d’état en 50 ans

En cinquante années d’indépendance, les pays africains se distinguent par un nombre important de coups d’état.

1963 :

  1. Congo-Brazzaville : David Moussaka et Félix Mouzabakani renversent Fulbert Youlou
  2. Togo : Emmanuel Bodjollé renverse Sylvanus Olympio.

1964 : Pas de coup d’état.

1965 :

  1. Algérie : Houari Boumediene renverse Ahmed Ben Bella
  2. Zaïre : Mobutu Sese Seko renverse Joseph Kasa-Vubu.

1966 :

  1. Haute Volta : Sangoulé Lamizana renverse Maurice Yaméogo
  2. Burundi : Michel Micombero renverse Ntare V
  3. Centrafrique : Jean Bedel Bokassa renverse David Dacko
  4. Nigeria : Johnson Aguiyi-Ironsi renverse Nnamdi Azikiwe
  5. Ouganda : Milton Obote renverse Edward Mutesa
  6. Ghana : Joseph Arthur Ankrah renverse Kwame N’Krumah.

1967 : Pas de coup d’état.

1968 : Mali : Moussa Traoré renverse Modibo Keïta.

1969 :

  1. Libye : Mu’ammar al Kadhafi renverse Idriss 1er
  2. Soudan : Gaafar El Nimeiry renverse Ismail al-Azhari.

1971 : Ouganda : Idi Amin Dada renverse Milton Obote.

1972 : Ghana : Ignatius Kutu Acheampong renverse Abrefa Kofi Busia.

1973 : Rwanda : Juvénal Habyarimana renverse Grégoire Kayibanda.

1974 :

  1. Ethiopie : Aman Andom renverse Haïlé Sélassié 11
  2. Ethiopie : Mengistu Haïlé Mariam renverse Aman Andom
  3. Niger : Seyni Kountché renverse Hamani Diori.

1975 :

  1. Comores : Saïd Mohamed Jaffar renverse Ahmed Abdallah
  2. Nigeria : Yakubu Gowon renverse Johnson AguiyiIronsi
  3. Tchad : Noël Milarew Odingar renverse François Tombalbaye.

1976 :

  1. Burundi : Jean-Baptiste Bagaza renverse Michel Micombero
  2. Comores : Ali Soilih renverse Saïd Mohamed Jaffar.

1977 :

  1. Congo-Brazzaville : Joachim Yhombi-Opango renverse Marien Ngouabi
  2. Ethiopie : Mengistu Hailé Mariam renverse Tafari Bante.

1978 :

  1. Comores : Said Atthoumani renverse Ali Soilih
  2. Mauritanie : Mustafa Ould Salek renverse Moktar Ould Daddah
  3. Ghana : Fred Akuffo renverse Ignatius Kutu Acheampong.

1979 :

  1. Centrafrique : David Dacko renverse Bokassa 1er
  2. Guinée équatoriale : Teodoro Obiang Nguema Mbasogo renverse Francisco Macias Nguema
  3. Tchad : Goukouni Weddeye renverse Félix Malloum
  4. Ouganda : Yusuf Lule renverse Idi Amin Dada
  5. Ghana : Jerry Rawlings renverse Fred Akuffo.

1980 :

  1. Haute Volta : Saye Zerbo renverse Sangoulé Lamizana
  2. Guinée Bissau : Joao Bernardo Vieira renverse Luis de Almeida Cabral
  3. Liberia : Samuel Doe renverse Richard Tolbert.

1981 :

  1. Centrafrique : André Kolingba renverse David Dacko
  2. Ghana : Jerry Rawlings renverse Hilla Limann.

1982 :

  1. Burkina Faso : Jean-Baptiste Ouédraogo renverse Saye Zerbo
  2. Hissène Habré renverse Goukouni Weddeye.

Avec les coups d’état que connaît l’Afrique, on s’étonne quelle ne décolle pas.

1983 :

  1. Burkina Faso : Thomas Sankara renverse Jean-Baptiste Ouedraogo
  2. Nigeria : Muhammadu Buhari renverse Shehu Shagari.

1984 :

  1. Guinée : Lansana Conté renverse Louis Lansana Beavogui
  2. Mauritanie : Maaouiya Ould Sid Ahmed Taya renverse Mohamed Khouna Ould Haidal-la.

1985 : Ouganda : Basilio Olara Okello renverse Milton Obote.

1986 : Soudan : Ahmed al-Mirghani renverse Swar al-Dahab.

1987 :

  1. Burkina Faso : Blaise Compaoré renverse Thomas Sankara
  2. Burundi : Pierre Buyoya renverse Jean-Baptiste Bagaza
  3. Tunisie : Zine el-Abidine Ben Ali renverse Habib Bourguiba.

1988 : Aucun coup d’état.

1989 : Soudan : Omar el-Béchir renverse Ahmad al-Mirghani.

1990 : Liberia : Prince Johnson renverse Samuel Doe.

1991 : Mali : Amadou Toumani Touré renverse Moussa Traoré.

1992 :

  1. Algérie : Le Haut conseil de sécu rité renverse Chadli Bendjedid
  2. Sierra Leone : Yahya Kanu renverse Momoh Jose ph Saidu
  3. Sierra Leone : Valentine Strasser renverse Yahya Kanu.

1993-1994 : pas de coup d’état.

1995 : Comores : Ayouba Combo renverse Said Mohamed Djohar.

1996 :

  1. Burundi : Pierre Buyoya renverse Sylvestre Ntibantunganya
  2. Niger : Ibrahim Baré Maïnassara renverse Mahamane Ousmane
  3. Sierra Leone : Julius Maada Bio renverse Valentine Strasser. 

1997 :

  1. Zaïre : Laurent Désiré Kabila renverse Mobutu Sese Seko
  2. Sierra Leone : L’armée renverse Ahmad Tejan Kabbah
  3. Congo-Brazzaville : Denis Sassou Ngues so renverse Pascal Lissouba.

1998 : Pas de coup d’état.

1999 :

  1. Comores : Azali Assoumar renverse Tadjidine Ben Said Massounde
  2. Côte d’Ivoire : Robert Gueï renvers Henri Konan Bédié ;
  3. Guinée Bissau Ansumane Mané renverse Joao Bernard Vieira ;
  4. Niger : Daouda Malam Wank renverse Ibrahim Baré Mainassara.

2000-2001-2002 : Pas de coup d’état.

2003 :

  1. Centrafrique : François Bozi renverse Ange Félix Patassé
  2. Guiné Bissau : Verissimo Correia Seabra re verse Kumba Yala.

2004 : Pas de coup d’état.

2005 : Mauritanie : Ely Ould Mohami Vall renverse Maaouiya Ould Taya.

2006 et 2007 :

  1. Mauritanie : Moham, Ould Abdel Aziz renverse Sidi Moham Ould Cheikh Abdellahi
  2. Guinée : Mot sa Dadis Camara s’accapare du pouv à la mort de Lansana Conté.

2009 : Madagascar : Andry Rajoelina renverse Marc Ravalomanana.

2010 : Niger : Djibrilla Hamidou renvei Mamadou Tandja.

Cela fait au total, au moins 74 coups d’état en 50 ans d’indépendance, soit coup d’état tous les huit mois. Et s’étonne que le développement et l’industrialisation de l’Afrique ne suivent pas.

Répondre à cet article